Universcience Vod

Yoga VPN a réussi à séduire plus de 5 millions d’utilisateurs en un temps record. Il s’agit d’un service VPN gratuit présenté comme le... Avis Yoga VPN : test, opinion et retour d’expérience de cette solution VPN

Yoga VPN a réussi à séduire plus de 5 millions d’utilisateurs en un temps record. Il s’agit d’un service VPN gratuit présenté comme le « ultra performant » par de nombreux utilisateurs sur le Google Play Store. Mais après l’avoir testé, nous devons vous avouer que nous n’avons pas d tout été emballé par ce fournisseur. Et ce pour plusieurs raisons que nous allons vous présenter dans cet avis.

L’application n’est non seulement pas sécurisée mais semble monnayer les données privées de ses utilisateurs. Sans compter les nombreuses bannières de publicité qui risquent de rendre leur expérience désagréable.

Pour en savoir plus, continuez votre lecture. Vous en apprendrez plus sur la sécurité, transparence, les tarifs, serveurs, performances, et la compatibilité de Yoga VPN.

Présentation de Yoga VPN : où est-il basé

Yoga VPN est basé à Singapour. Si ce pays n’est clairement pas le plus restrictif en matière d’usage des VPN, il coopère pourtant avec ces derniers pour échanger les renseignements et données qu’ils possèdent sur ses internautes.

Comment télécharger Yoga VPN ?

Sécurité – Cryptage & fonctionnalités

Yoga VPN ne fournit pratiquement aucune information concernant les protocoles de tunnelage et le cryptage proposés à ses utilisateurs. Cela donne de manière générale une impression très négative et ne met pas dû tout en confiance sur la protection de leur confidentialité lorsqu’ils surfent sur Internet.

La seule promesse faite par Yoga VPN concerne les fuites de DNS contre lesquelles vous serez protégé. Nos derniers tests confirment le bon fonctionnement de cette fonctionnalité, mais il ne s’agit que d’un résultat positif parmi bien d’autres aspects négatifs.

Vitesse & Fiabilité

Les vitesses de Yoga VPN sont globalement épouvantables – même en se connectant à un serveur local à Paris, où nous sommes basés, il ne nous a par exemple jamais permi d’atteindre une vitesse supérieure à 2,5 Mbps sur les téléchargements. Le ping, de 20ms, n’est guère plus impressionnant.

Les résultats avec les serveurs distants ne sont logiquement pas meilleurs: l’Allemagne, les États-Unis et l’Angleterre ont tous fourni des vitesses de téléchargement de 2 à 3 Mbps. Étonnamment, c’est le Canada qui nous a permi d’atteindre les meilleures vitesses: 8 Mbit / s avec un temps de réponse prévisible de 105 ms.

Les résultats des tests de vitesse étaient également irréguliers, le taux de téléchargement commençant généralement entre 60 et 120 Mbit / s avant de chuter immédiatement jusqu’aux chiffres que nous vous avons indiqués ci-dessus. Ceci est probablement lié au fait que le trafic P2P est interdit sur Yoga VPN, ce qui rend malheureusement la réalisation d’un test de vitesse précis presque impossible.

Lorsque l’on compare ces résultats avec ceux de VPN comme VPN Gate ou même Hola VPN (qui ne sont pourtant pas les plus rapides du secteur et se classent loin derrière Nord VPN ou Express VPN), on peut en conclure que Yoga VPN ne vous permettra ni de télécharger des fichiers, ni de regarder des vidéos en streaming de manière protégée. De manière plus générale, le simple fait de surfer sur un site web lambda sera long et pénible.

Les serveurs disponibles

Au premier abord, on ne peut être qu’impressionné d’apprendre que Yoga VPN propose plus de 1000 serveurs proxy dans plus de 30 régions du monde.

La sélection de serveurs de Yoga VPN fonctionne de manière originale : un système que nous n’avons d’ailleurs vu chez aucun de ses concurrents. La liste complète des serveurs est divisée en trois niveaux. Le niveau 1 ne vous propose que cinq serveurs dans cinq pays différents. Le niveau 2 passe à 15 serveurs au total, et une plus large sélection au niveau régional (avec la côte Ouest et Est des Etats-Unis). Et le niveau 3 comprend 27 serveurs distincts assez impressionnants, dont des localisations spécifiques (telles que US – Miami ou France – Paris).

Le problème est qu’il y a un «coût» d’accès à chaque serveur et que le prix augmente à mesure que vous passez à un niveau supérieur. Vous payez pour l’accès avec une devise intégrée à l’application et appelée Points. L’avantage, c’est qu’il n’y a aucun moyen d’échanger de la monnaie réelle contre ces points et que vous recevrez une allocation aléatoire sous forme de cadeau chaque jour. L’inconvénient est que vous ne pourrez probablement pas vous permettre de surfer sur un serveur de niveau 3 pendant toute une journée.

Compatibilité avec les plateformes et appareils

Yoga VPN est un réseau virtuel privé réservé aux téléphones portables, disponible aussi bien pour Android que pour iOS. Vous devriez donc être couvert quel que soit le smartphone que vous utilisez.

Yoga VPN avis : est-ce un fournisseur fiable pour surfer en toute sécurité sur Internet.

Cela signifie que vous devrez choisir un autre VPN si vous souhaitez protéger le reste de vos appareils (ou votre réseau domestique dans son ensemble). En fait, même si vous recherchez un réseau privé virtuel uniquement mobile, nous vous recommandons d’essayer un autre fournisseur. ExpressVPN est l’un des meilleurs du secteur, avec d’excellentes applications pour iOS et Android – et une réputation bien meilleure en matière de sécurité et de fiabilité.

Streaming & Torrent

Nous avons été agréablement surpris de constater que Yoga VPN fonctionne avec de nombreux sites de replay, comme TF1 et M6 Replay par exemple. Il a également maintenu un flux Full HD fluide avec un temps de latence relativement faible en mémoire tampon. Nous avons constaté que Netflix était parfois accessible via les serveurs américain de niveau 1. Cependant, le torrent est interdit sur tout le réseau.

Contourner la censure

l n’est fait aucune mention de la Chine ou d’autres pays opérant la censure en ligne dans a politique de confidentialité (par ailleurs extrêmement brève) de Yoga VPN. Ce qui signifie que nous n’avons aucune raison de douter de sa capacité à contourner le grand pare-feu chinois. Cela dit, avec tous ses nombreux autres défauts, ce n’est pas vraiment une raison suffisante pour choisir ce fournisseur.

La confidentialité des utilisateurs de Yoga VPN

La soi-disant « politique de confidentialité » de Yoga VPN partage encore une fois très peu d’informations. Elle se limite d’ailleurs à moins de 400 mots, ce qui n’est clairement pas suffisant pour comprendre le fonctionnement du réseau privé virtuel. D’ailleurs, elle est hébergés par la plateforme Plastebin, étant donné que Yoga VPN n’a pas son propre site web.

Yoga VPN divise les données utilisateur en deux catégories: personnelles et non personnelles. Les informations personnelles, telles que votre nom, votre date de naissance et vos coordonnées ne seront jamais enregistrées ou partagées.

Les informations «non personnelles», en revanche, sont nettement moins protégées. Et la quantité d’informations couverte par ce terme générique est terrifiante. Yoga VPN pourra non seulement effectuer une analyse complète de votre smartphone. Mais il collectera également ce que l’on appelle simplement des « journaux ».

Cette déclaration (beaucoup trop vague) devrait suffire à vous détourner définitivement de ce VPN. Si cela ne suffisait pas, il transmettra volontiers vos données à tous les gouvernements qui en feront la demande.

Facilité d’utilisation

Comme beaucoup de réseaux privés virtuels mobiles, Yoga VPN ne dispose que d’une poignée d’options. Il vous suffira par exemple d’ouvrir l’application et de cliquer sur le bouton GO pour vous connecter via l’un de ses serveurs distants.

Notre test complet du fournisseur Yoga VPN

Le bouton « Changer de région » juste en dessous vous permet de sélectionner votre serveur. Et, si vous êtes sur un appareil Android, le bouton « Paramètre proxy » permet de choisir quelles applications sont couvertes par le VPN.

L’onglet ‘Points’ est généralement celui qui provoque le plus de confusion. Sous cet onglet, vous trouverez un certain nombre de façons d’acquérir des points plus rapidement, comme regarder une publicité ou parrainer vos proches.

Combien coûte Yoga VPN ?

Yoga VPN est un service VPN gratuit. Néanmoins, vous devrez collecter un certain nombre de point pour débloquer des avantages. La meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser régulièrement ce service. Ou de visionner une publicité/inviter vos proches à télécharger le client Yoga VPN.

Service client

Cerise sur le gâteau d’un VPN très peu attrayant, le support client de Yoga VPN est inutile au point que nous remettons en question son existence. Votre seul moyen de contact est une adresse d’assistance Gmail. Nous avons essayé de l’utiliser et, sans surprise, n’avons reçu aucune réponse.

Yoga VPN avis : notre verdict

Notre avis global sur ce VPN est donc globalement très négatif. A part sa simplicité d’utilisation et un large choix de serveurs, on regrette énormément de n’avoir aucune idée de la façon dont le fournisseur protège notre vie privée. Les journaux de connexion sont de plus conservé, et il n’existe aussi support client vers lequel se tourner en cas de problème.

Ce qui commençait comme une expérience prometteuse c’est donc révélée plutôt catastrophique. Avec des vitesses de connexion extrêmement lentes et fragiles, il est tout simplement impossible de télécharger des fichiers. Dans tous les cas, nous vous déconseillons de le faire sur des plateformes de P2P si vous ne voulez pas que votre gouvernement s’en rende compte.

Nous vous déconseillons donc de faire confiance à Yoga VPN. Car même si se connecter à Internet de manière non sécurisée peut être dangereux, mieux vaut encore apprendre comment configurer NordVPN sur votre Freebox.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *