Universcience Vod

Si vous avez déjà utilisé un VPN, vous savez certainement que parfois, la connexion peut être interrompue. Quelle que soit la fiabilité d’un service,... Quel est l’intérêt de la fonction kill switch VPN et comment l’utiliser ?

Si vous avez déjà utilisé un VPN, vous savez certainement que parfois, la connexion peut être interrompue. Quelle que soit la fiabilité d’un service, il y a toujours une possibilité que les vitesses baissent ou que le service soit déconnecté.

Lorsqu’un VPN se déconnecte, vos données ne sont plus cryptées et vous êtes directement connecté au serveur Web au lieu d’être redirigé via un serveur VPN. Cela signifie que tout le monde peut surveiller vos activités et que le site Web que vous visitez peut afficher votre adresse IP réelle.

Cela peut être un problème, surtout si vous envoyez des informations sensibles.Et ce n’est pas seulement un problème si vous vivez dans un pays sujet à la censure. Si vous téléchargez ou diffusez du contenu à partir d’un site géo-restreint, le service s’arrêtera dès que votre adresse IP réelle sera révélée.

Pour éviter que cela ne se produise, vous devez utiliser un VPN avec un kill switch.

Qu’est-ce que la fonction kill switch d’un VPN ?

C’est une fonctionnalité proposée par les fournisseurs VPN les plus fiables. Une fois que vous aurez installé votre réseau privé virtuel, l’option kill switch vous déconnectera d’Internet si votre connexion VPN est interrompue afin de garantir que votre adresse IP réelle ne soit pas révélée. Votre identité reste ainsi confidentielle à chacune de vos connexions. Ce qui est précisément la raison pour laquelle les internautes choisissent de se connecter via un réseau privé virtuel.

Pourquoi vous avez besoin de la fonction killswitch ?

Il existe deux types de commutateurs d’arrêt de réseau privé virtuel.

  • Le kill switch actif est conçu pour savoir quand vous êtes déconnecté du service VPN, envoyer ces informations à votre appareil et l’empêcher de se connecter à des réseaux non sécurisés.
  • Une fonction kill switch passive, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est plus sécurisée. L’application VPN n’attend pas de recevoir d’informations du serveur VPN. Dès qu’il cesse de recevoir un signal du serveur, il empêche automatiquement ce périphérique d’envoyer votre trafic vers un réseau internet, quel qu’il soit.

Pourquoi la connexion VPN est-elle interrompue?

Vous pensez peut-être que vous n’avez pas besoin d’un kill switch, les coupures de connexion étant relativement rares lorsque vous surfez sur Internet sans VPN. Toutefois, ces coupures sont beaucoup plus fréquentes avec un réseau privé virtuel, en raison principalement de la congestion du réseau.

Parfois, cela n’aura aucun rapport avec votre fournisseur. Mais si ce dernier ne dispose pas de suffisamment de serveur, ou que ceux qu’il met à votre disposition sont surchargés, vous risquez de perdre votre connexion. Avec les conséquences fâcheuses que l’on connait désormais.

Une connexion internet peut aussi être instable en cas d’intempéries (en particulier avec des connexions par satellite ou cellulaires). Mais aussi en raison de matériel défectueux à l’intérieur de votre réseau domestique ou local, pour ne citer que ces exemples.

Parfois, les connexions interrompues peuvent résulter de votre choix de protocole. Certains sont plus fiables que d’autres, ou peuvent correspondre à un appareil spécifique (connexion sur un ordinateur ou via un mobile, par exemple). Là encore, le choix que mettra à votre disposition votre fournisseur de VPN doit être pris en compte avant de décider celui que vous allez utiliser.

Pourquoi avez-vous besoin de la fonction kill switch VPN

Une fois que votre connexion VPN est interrompue, votre couverture éclate en morceau. Le site Web ou l’application sur laquelle vous naviguez accèdera à votre adresse IP réelle. Ce qui peut être un gros problème pour de nombreuses raisons.

Pour éviter que cela ne se produise pas, assurez-vous d’activer votre kill switch. Un kill switch ne sera généralement pas activé par défaut. A vous de le faire (en accédant aux paramètres de sécurité de votre VPN) pour vous assurer que votre adresse IP ne fuite pas lorsque vous vous connectez.

Choisir un VPN avec l'option Kill switch

Si vous ne parvenez pas à trouver votre fonction kill switch, contactez le service client de votre fournisseur de VPN. Parfois, il est relégué aux paramètres avancés, donc plus difficile à trouver.

Quels fournisseurs proposent la fonction kill switch

Un bon fournisseur de VPN  (et non un VPN gratuit, potentiellement dangereux) mettra à votre disposition la fonction kill switch comme ligne de défense pour empêcher votre adresse IP et d’autres données sensibles d’être envoyées par inadvertance à cause d’une connexion non sécurisée.

Voici quelques variations proposés par les VPN les plus réputés :

  • ExpressVPN : leur killswitch est activée par défaut. Il est disponible pour les versions les plus récentes de Windows ou Mac;
  • NordVPN : ce VPN propose la fonction kill switch depuis les appareils mobiles et desktop. La version de bureau pour Windows et Mac ferme les applications les plus vulnérables, tandis que la version mobile pour Android et iOS désactive l’accès Internet sur l’ensemble dû système.
  • VyprVPN : ce vpn ne propose pas seulement le kill switch pour Mac et Windows, mais également des paramètres détaillés pour deux options: App et Système. App signifie que le commutateur d’arrêt ne fonctionnera que lorsque VyprVPN est en cours d’exécution, interdisant l’utilisation d’Internet jusqu’à ce que vous vous connectiez à un serveur VPN. L’option Système signifie que le commutateur d’arrêt fonctionnera en continu, même lorsque le logiciel VyprVPN n’est pas en cours d’exécution.
  • HideMyAss : avec leur pack premium, la fonction killswitch peut être à la demande ou aléatoire. Par contre, elle n’est pas adaptée aux utilisateurs de Bit Torrent.

Et si mon VPN ne dispose pas de la fonction kill switch ?

Il existe d’autres méthodes pour «sécuriser» votre connexion VPN si ce dernier ne propose pas la fonction kill switch :

  • VPN Watcher est une application légère qui fonctionne comme un kill switch afin d’empêcher vos programmes en cours de se connecter directement à Internet lorsque votre connexion VPN est interrompue. Elle prend moins de 2 Mo de votre mémoire.
  • VPNCheck est disponible en 2 versions : la version gratuite à fonctionnalités limitées et la version PRO, plus complète. La version gratuite est disponible pour les systèmes d’exploitation Windows et Linux (bêta), tandis que la version PRO est uniquement compatible sur Windows.
  • VPNetMon est un programme tiers gratuit qui ferme simplement les programmes présélectionnés susceptibles de révéler votre véritable adresse IP sur une connexion non protégée (au lieu de couper votre connexion Internet) en cas de perte de la connexion VPN. Le Planificateur de tâches Windows dispose d’une fonctionnalité intégrée de vérification des événements de Windows, qui est plus stable et utilise à peine le processeur ou la mémoire de votre appareil. Tout ce que vous avez à faire est de créer une nouvelle tâche qui fermera automatiquement le logiciel BitTorrent que vous utilisez lorsque le système d’exploitation détectera une coupure de votre connexion VPN.

Lire également : Proxy ou VPN : comment faire le bon choix et quelle est la meilleure solution ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *